Qualification IRVE

Comment trouver un installateur de borne de recharge qualifié IRVE ?

Sur le territoire français, la circulation des véhicules électriques explose, avec près de 162 000 ventes en 2021. Civique, économique et facile à entretenir, l’électrique est le marché automobile en plein essor. L’objectif de l’Etat est de pousser à l’acquisition de ce type de véhicules moins polluants en octroyant notamment des aides pour y parvenir, et en délimitant des ZFE (Zones à Faibles Emissions) où les véhicules les plus polluants seront interdits de circuler. L’une de ses ambitions sur la loi de transition énergétique est de permettre pour 2030 l’installation de 7 millions de points de charge sur les places de stationnement des bâtiments d’habitation, de bureaux, et autres parkings accessibles au public. Pour ce faire, une certification a été créée dès 2017 pour encadrer ce type d’installation qui demande des connaissances vérifiées et approfondies sur le sujet : la qualification IRVE. Voici comment s’y prendre pour faire appel à un professionnel qualifié.

La qualification IRVE, c’est quoi ?

Les techniciens qualifiés IRVE (Infrastructure de Recharge de Véhicule Electrique) sont des électriciens formés aux connaissances et pratiques d’installation des systèmes de charge des véhicules électriques. Ils sont habilités par des organismes certificateurs (AFNOR ou QUALIFELEC) à installer chaque équipement sur les places de stationnement et à les raccorder au Tableau Général Basse Tension du bâtiment, le tout en parfaite sécurité.

Pourquoi et comment faire appel à un installateur de borne de recharge qualifié IRVE ?

Faire appel à un installateur de borne de recharge qualifié IRVE garantit une intervention de qualité et sécuritaire. Mal installé, c’est un système qui pourra venir perturber l’installation électrique de l’habitation tant il nécessite de puissance de raccordement. Ainsi, il risquera de créer un court-circuit, une surchauffe ou une surcharge qui pourraient conduire à un début d’incendie du bâtiment ou de l’habitation. La certification IRVE est gage de qualité, de sérieux, et donc de sérénité. Sachez également que l’assureur pourrait refuser d’indemniser en cas de sinistre si l’installation n’a pas été installée par un professionnel certifié.

Est-ce obligatoire de faire appel à un professionnel qualifié IRVE ?

De manière générale, il convient de dire qu’il est préférable de faire appel à un professionnel qualifié IRVE. Rappelons qu’un véhicule, qu’il soit 100% électrique ou hybride, fait preuve d’une technologie particulièrement pointue. La loi impose de faire appel à un professionnel qualifié IRVE pour installer son système de charge. N’oublions pas que ce type de borne sollicite fortement le système électrique de l’habitation ou du bâtiment. La loi a pour but de veiller à la sécurité des installations grâce à l’intervention de professionnels experts dans ce domaine, qui sauront être de bons conseils sur l’utilisation, pour un quotidien fiable et sécuritaire.

Toutefois, la loi n’oblige pas à faire appel à un professionnel qualifié IRVE dans le cas d’une borne de recharge d’une puissance inférieure à 3,7 kW, ce qui équivaut au plus petit modèle de recharge. Mais pas besoin d’une obligation légale pour miser sur la sécurité, alors mieux vaudra tout de même faire intervenir l’expert formé.

Comment trouver un installateur de borne de recharge qualifié IRVE ?

Face au marché grandissant du véhicule électrique, des entreprises d’installation de bornes de recharge ont vu le jour. C’est-à-dire qu’elles se concentrent uniquement sur cette prestation tant il y a de demandes. Aussi, il est possible de trouver l’entreprise spécialisée la plus proche de votre domicile en recherchant « installateur de borne de recharge » sur internet. Faire appel à ces prestataires garantit de voir intervenir des électriciens qualifiés IRVE. Toutefois, il vous est également possible de faire appel à un électricien indépendant qui aura fait le choix de passer une certification IRVE pour pouvoir s’ouvrir à ce marché prometteur. Pour s’en assurer, deux possibilités :

  • Contrôler la mention IRVE qui doit être apposée sur le devis de l’électricien,
  • Et/ou lui demander son attestation de certification, qu’il devrait logiquement vous remettre sans que vous n’ayez à le faire.

Enfin, la liste de l’ensemble des professionnels certifiés IRVE est accessible via le site des organismes certificateurs AFNOR et QUALIFELEC.

Le cas des garagistes

Techniquement, un garage peut être distributeur ou revendeur de bornes de recharge. Mais pour ce faire, il doit obtenir la certification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), qui est plutôt destinée aux entreprises du bâtiment. C’est pourquoi ce marché est encore aujourd’hui plutôt détenu par les profils d’électriciens. Toutefois, le garage pour jouer l’intermédiaire entre les acquéreurs de véhicules électriques et les installateurs de bornes de recharge.

Quels avantages financiers pour le client ?

Nous le disions en propos introductifs, l’Etat a mis en place des aides financières permettant de favoriser l’acquisition d’un véhicule électrique.

Pour les clients particuliers

Pour le particulier qui souhaite acquérir un véhicule électrique, l’Etat accorde quatre aides différentes :

  • Le CITE, ou Crédit d’Impôt à la Transition Energétique: C’est une aide plafonnée accordée sans condition de ressources pour l’achat et l’installation d’une borne de recharge électrique murale ;
  • La Prime CEE, ou Certificats d’Economies d’Energie: Aussi appelée Prime énergie, cette aide permet de financer des travaux d’économie d’énergie sans condition de revenus ;
  • La prime à la conversion: Il s’agit d’une aide à l’acquisition d’un véhicule peu polluant, neuf ou d’occasion, en échange de la mise en rebut d’une voiture plus ancienne ;
  • Le bonus écologique: Il s’agit d’une prime d’un montant maximum de 6000 € qui permet aux personnes à faibles ressources d’acquérir ou de louer une voiture peu polluante.

Pour les bâtiments collectifs

L’Etat permet aux entreprises ou habitations en collectif de pouvoir bénéficier de trois aides :

  • La prime du programme ADVENIR, ou Aide au Développement du Véhicule Electrique grâce à de Nouvelles Infrastructures de Recharge. Elle offre une aide financière à l’installation de points de charge allant jusqu’à 40 % de la dépense pour les entreprises et jusqu’à 50 % pour les bâtiments collectifs ;
  • La Prime CEE, et du crédit d’impôts comme pour les clients particuliers.

L’entretien du véhicule électrique

Digressons rapidement sur l’entretien du véhicule électrique ou hybride. Si la borne de recharge doit être installée par un électricien qualifié IRVE, l’intervention sur un véhicule électrique doit être réalisée par un garagiste formé et habilité. Etrangement, bien que son développement monte en puissance, la voiture électrique reste l’arlésienne des garagistes. Comme pour la borne, la complexité et la technicité nécessaires à l’intervention requiert sans nul doute l’intervention d’un professionnel aguerri.

La loi impose que toute intervention sur un véhicule électrique doté d’un système supérieur à 48V, même s’il s’agit de la plus basique comme le changement de plaquettes de freins, ou ne serait-ce que de soulever le véhicule sur un pont-élévateur, nécessite une habilitation obligatoire, un équipement spécifique aux travaux sur les hautes tensions, et un espace dédié dans l’atelier pour toute intervention sur ce type de véhicules.

Au-delà de l’habilitation, une certification ASE (Automotive Service Excellence) délivrée par l’Institut National pour l’Excellence du Service Automobile peut-être passée par le garage pour affirmer et mettre en avant sa spécialisation dans l’entretien et la réparation des véhicules hybrides légers et électriques.