Borne de Recharge

Installateur borne de recharge pour golf : explications et devis

Les voitures électriques sont en train de devenir la nouvelle norme de mobilité en France. Pour être en phase avec cette révolution, il devient crucial de s’organiser et d’offrir une solution de recharge aux électromobilistes. Cette démarche est d’autant plus importante pour les structures qui reçoivent du public à l’instar des clubs de golf. Mettre en place des infrastructures de recharge sur leur site leur permettra de répondre aux besoins de leurs clients souvent exigeants. L’opération est à confier à un installateur certifié IRVE.

Installer des bornes de recharge dans des clubs de golf : quel intérêt ?

En France, le golf s’impose comme la huitième activité sportive la plus pratiquée après le football, l’équitation, le tennis, le basket-ball, le judo, le handball et le rugby à XV. Le pays s’inscrit parmi l’une des 15 premières nations européennes en termes de joueurs ainsi que d’infrastructures. Ce sport est pratiqué par plus de 600 000 personnes qui jouent dans 733 clubs de golf.

D’après l’Insee, le profil type du golfeur français est un homme de 48 ans, capable d’investir jusqu’à 600 euros par an dans le matériel et appartenant à une catégorie socioprofessionnelle supérieure. Il s’avère que 21% des golfeurs ont des revenus annuels de 60 000 euros. Les joueurs sont alors souvent des personnes aisées et ce n’est pas un cliché. Pour pouvoir satisfaire les exigences très pointues de leurs clients, les clubs de golf doivent apporter une attention particulière à leur infrastructure en les rendant plus modernes et en respectant les normes. On ne parle pas uniquement des terrains de golf ou de la restauration. On fait aussi ici référence à des services qui deviendront prochainement incontournables comme la borne de recharge pour véhicule électrique.

D’ici peu, ce type d’infrastructure sera aussi indispensable que le Wi-Fi. En effet, les voitures électriques sont amenées à se développer à grande vitesse, sous l’effet des multiples règlementations dont l’interdiction à la vente de voitures thermiques neuves diesel ou essence à partir de 2035. Pour l’heure, ces autos à watts sont essentiellement utilisées par des personnes aisées dont font partie les joueurs de golf. Offrir des solutions de recharge adaptées favorise la satisfaction et la fidélisation de la clientèle.

Dans la foulée, cette démarche contribue à promouvoir l’image environnementale du club de golf. Avoir des dispositifs de recharge est signe que l’entreprise veut participer à la préservation de l’écologie et inciter ses clients à faire des choix plus écoresponsables en matière de mobilité. Cela permettra d’attirer des personnes touchées par ce geste pour la planète ou déjà utilisatrices de voitures électriques et ayant besoin de borne de recharge.

Le technicien IRVE pour implanter des bornes dans les clubs de golf

L’installation d’une borne de recharge sur un site de golf ne relève pas de l’improvisation. Le projet doit être pris en charge par un expert qualifié. D’ailleurs, depuis la promulgation du décret n° 2017-26 du 12 janvier 2017, il est devenu obligatoire de passer par les services d’un technicien certifié IRVE (Infrastructure de Recharge pour Véhicule Électrique) pour l’installation d’une borne émettant une puissance dépassant 3,7 kW en courant alternatif AC.

Il faut savoir que les électriciens formés pour obtenir leur titre octroyé par le ministère de l’Emploi de niveau 3 « CAP/BEP Électricien d’équipement du bâtiment » n’ont pas forcément suivi un cursus spécifique pour maîtriser la pose de bornes de recharge. Afin de gagner cette expertise, ils doivent passer par une formation accréditée par AFNOR et Qualifelec leur permettant de disposer de la qualification IRVE.

Il existe principalement trois types d’électriciens spécialisés. En niveau 1, ils interviennent auprès des particuliers pour la mise en place de bornes de moins de 22 kW. En niveau 2, ils proposent leurs services aux commerces, aux collectivités ou aux entreprises ayant besoin d’une solution de recharge équipée de dispositifs de communication et de supervision. Quant au niveau 3, on fait appel à leurs services pour les bornes rapides de 43 kW en courant alternatif AC et entre 50 à 350 kW en courant continu DC.

Choisir et trouver un installateur IRVE

Pour trouver un technicien IRVE, il suffit de se rendre sur internet et de recourir aux annuaires spécialisés. Il est également possible de passer par les services d’un comparateur en ligne qui permet d’obtenir très rapidement des devis émanant de professionnels habilités opérant dans la même zone géographique que le client.

Pour faire sa sélection entre les différents électriciens IRVE, il est d’abord indispensable d’exiger l’attestation avec mention IRVE. Ce document confirme la réelle expertise du technicien contacté. Il est également conseillé de se tourner vers les entreprises respectueuses des normes en vigueur. La mise en place d’un tel équipement doit suivre un protocole strict pour des raisons de sécurité et pour garantir le bon fonctionnement du dispositif. Les professionnels toujours à l’écoute font aussi partie des meilleurs interlocuteurs. Il faut s’assurer qu’il est facile d’échanger avec son prestataire en cas de soucis. Ce dernier doit être force de conseils et être attentif aux requêtes de son client.

Les aides financières pour installer des bornes de recharge dans un club de golf

Afin de développer le réseau de recharge en France, les pouvoirs publics ont mis en place la prime ADVENIR qui s’adresse aux particuliers, aux entreprises et aux collectivités. Ce programme finance une partie du coût des matériels et des installations pour alléger l’investissement. Les clubs de golf dotés de parkings privés ouverts au public peuvent bénéficier de 60% de taux d’aide total avec une limite de 2100 à 2700 euros par point de recharge.

Pour être éligible à la prime ADVENIR, il est obligatoire de faire intervenir un installateur qualifié IRVE, labellisé par le programme. C’est ce prestataire qui va aider le commanditaire à monter le dossier pour accéder à l’aide gouvernementale. Un cahier des charges très strict et précis doit être respecté. Il faut par exemple disposer de disjoncteur divisionnaire de marquage CF, d’avoir un sous comptage MID certifié par borne, d’utiliser un système d’identification des usagers ou de faire appel à un dispositif de supervision.