Borne de Recharge

Installateur borne de recharge pour site touristique et parc de loisirs : explications et devis

Une longue distance sépare bien souvent un site touristique ou un parc de loisirs du domicile, dont la visite s’envisagera généralement sur une grosse journée ou un week-end. Une fois sur place, pouvoir brancher son véhicule électrique est plus qu’appréciable, même indispensable. Comment, pourquoi, et à quel prix les équiper ? Réponses.

Pourquoi faire installer une borne de recharge sur un site touristique ou un parc de loisirs ?

Faire installer une borne de recharge (même plusieurs) sur le parking d’un site touristique ou d’un parc de loisirs répond à plusieurs enjeux et besoins identifiés :

Le développement indéniable et en pleine expansion du véhicule électrique

Les échéances européennes fixées sur l’arrêt de la commercialisation du véhicule thermique neuf, les aides mises en place par l’Etat pour aider à l’acquisition d’un véhicule propre et de son système de recharge, les Zones à Faibles Emissions instaurées dans toutes les métropoles de l’hexagone qui interdisent progressivement la circulation des véhicules trop polluants dans un double enjeu de santé publique et de préservation de l’environnement, et les pré-équipements IRVE obligatoires sur les parkings de nouvelles constructions sont tout autant de mesures qui favorisent l’expansion du véhicule électrique. Sans parler à ce stade d’obligation d’implanter des points de charge, ne pas s’en préoccuper ne fait que repousser à demain un phénomène inévitable qui s’imposera de lui-même à tout commerçant qui souhaitera conserver sa clientèle.

Face à la concurrence, un argument attractif

Comprendre les attentes des clients et savoir même les anticiper promet une fidélisation constante. Le site qui aura compris que les clients vont rechercher le lieu où ils peuvent faire recharger leur véhicule le temps d’une activité, quelle qu’elle soit, aura compris tout l’intérêt de faire installer des IRVE. Pour venir profiter d’un parc de loisirs ou visiter un site touristique, les touristes auront parcourus plusieurs dizaines, voire centaines de kilomètres. C’est parfois l’occasion d’un week-end en famille, d’un séminaire d’entreprise, d’une balade en amoureux ou autre. Bref, c’est un temps de loisirs, et « loisirs » ne rime pas avec « contraintes ».

Aussi, venir en pleine quiétude, ayant anticipé la possibilité de faire recharger son véhicule, même si cela entraîne un coût supplémentaire, est largement apprécié lorsqu’il aura déjà fallu penser à la logistique pour venir et passer la journée. Ne pas songer à cette attente d’une clientèle écomobiliste grandissante serait pure folie tant la possibilité de recharge conditionne les déplacements. La borne de recharge devient donc un réel atout commercial, un service à valoriser pour attirer une nouvelle clientèle.

Quelle puissance choisir ?

Pour choisir la puissance adéquate, il convient de s’interroger sur les attentes des utilisateurs. Sur un parc de loisirs ou un site touristique, les clients viennent généralement passer a minima la demi-journée, voire la journée. Pour que le client venu faire d’une pierre deux coups puisse y trouver satisfaction et repartir avec une batterie largement rechargée, il ne sera pas indispensable de proposer des équipements ultra performants. Voici donc les bornes à envisager :

  • Borne 11 kW : 65 km d’autonomie par heure, soit environ 200 à 250 km sur une demi-journée de charge,
  • Borne 22 kW : 110 km d’autonomie par heure, soit environ 400 km sur une demi-journée de charge

La borne 50 kW offre une autonomie retrouvée d’environ 100 km par ¼ d’heure de charge, ce qui peut aussi être une solution appréciable. Attention toutefois au coût des bornes ultra-rapides, bien plus onéreuses.

Installer des bornes de recharge : A qui faire appel ?

Les installateurs de bornes de recharge doivent être qualifiés IRVE (Infrastructures de Recharge pour Véhicule Electrique). Ils sont les seuls professionnels habilités à installer ces équipements par la formation suivie qui leur a permis d’obtenir cette qualification décernée par l’un des organismes certificateurs nationaux Qualifelec ou Afnor. Leur intervention garantit un travail sécuritaire, de qualité et dont l’expertise est reconnue par l’Etat qui ne concède de subventions qu’aux équipements installés par des professionnels qualifiés, assurant ainsi une parfaite conformité avec les normes en vigueur.

Le particulier peut directement faire appel à un installateur IRVE puisqu’il ne fera installer qu’une borne de recharge, pour son propre confort, à son domicile. En revanche, les professionnels comme le cas des parcs de loisirs ou des sites touristiques feront généralement installer plusieurs bornes, selon leur taille, la fréquentation du public, et leur zone géographique d’implantation. Dans ce cas, il sera préférable de faire réaliser une étude complète des besoins et des possibilités d’aménagement, qu’il conviendra de confier à des opérateurs dédiés. Ceux-ci pourront ainsi prendre en charge le projet dans sa globalité, à chacune des étapes nécessaires pour viser une implantation en parfaite adéquation avec les besoins actuels mais surtout futurs. Ils proposeront généralement les prestations suivantes :

  • Conseil en génie civil et génie électrique,
  • Etude de faisabilité technique, choix du matériel, garantie des équipements,
  • Fourniture et installation des bornes de recharge,
  • Gestion du parc et accès en supervision via un site sécurisé interactif pour surveiller l’état de l’activité des bornes, piloter une borne à distance, revoir le paramétrage, obtenir des statistiques du parc de bornes, etc.,
  • Exploitation, maintenance et assistance : 24/7, bilingue, qualifiée, avec possibilité d’actions à distance, SAV et intervention à J+1,
  • Services aux usagers : badges d’accès, facturation dématérialisée, etc.

Devis borne de recharge : Quel coût prévoir ?

Une borne de recharge avoisinera globalement les 500 à 1500 €, voir bien plus selon sa puissance, sa marque, et les options choisies. Notamment lorsqu’il y a plusieurs points de charge, il est possible de les interconnecter pour répartir la puissance, de les équiper de capteur à énergie solaire pour baisser la facture de consommation, ou encore de batterie complémentaire pour stocker l’énergie solaire récupérée en journée et la redistribuer en soirée.

Au coût de la borne en elle-même viendra s’ajouter celui de son installation, qui avoisinera les 300 à 600 €. Ici encore, cet estimatif pratiqué peut augmenter selon les contraintes techniques rencontrées, notamment avec plusieurs équipements qui nécessiteront des aménagements du compteur électrique, le tirage de câbles depuis le coffret jusqu’aux bornes, le marquage au sol, mais aussi des contraintes réglementaires et selon l’affluence du site :

  • La vétusté de l’équipement électrique existant: Certaines interventions nécessitent la remise aux normes du compteur électrique, ou un réajustement de sa puissance ;
  • Le nombre de places de stationnement : Le nombre de places de stationnement concernées sur un même devis le fait logiquement grimper, mais pas par la multiplication du nombre d’équipements. Un forfait câblage ou installation peut être proposé, tout comme un tarif dégressif par borne supplémentaire fournie. Dans le cas d’un site en extérieur non concerné par cette obligation du neuf, la question se posera tout de même de la mise en cohérence des installations vis-à-vis des équipements environnant disponibles ou des pratiques de concurrents ;
  • La localisation du parking: Selon s’il est en espace clos et sécurisé ou bien accessible à tout public, l’équipement ne sera pas le même et le coût d’intervention non plus ;
  • Les besoins des clients: L’installation devra satisfaire les besoins existants, évalués selon la demande, mais surtout anticiper les besoins futurs, en nombre d’équipements installés ou bien en puissance de charge. Si demain, le touriste veut pouvoir se brancher partout, les parcs de loisirs, comme tout autre professionnel souhaitant attirer une clientèle, devront bien trouver des solutions… On y revient, la borne devient un réel atout commercial.

Le programme ADVENIR

Le coût de chaque équipement, ajouté à celui de son installation, représente un budget qu’il faudra anticiper et parfois échelonner sur plusieurs années. Conscient à la fois de la timidité du réseau public de points de charge actuel ne permettant pas de satisfaire les besoins existants, et encore moins ceux à venir, et également de son rôle à jouer dans la transition automobile impulsée par l’urgence environnementale et le besoin de favoriser le recours au véhicule propre, l’Etat a mis en place une série d’aides destinées aux particuliers et professionnels, pour inciter à développer le réseau privé et semi-privé des infrastructures de recharge.

C’est ainsi que les sites touristiques et parcs de loisirs peuvent prétendre à la prime Advenir. Elle prend en charge jusqu’à 50 % des frais de fourniture et d’installation des bornes de recharge, plafonnés selon leur puissance, jusqu’à 2200 € HT pour une puissance classique, et jusqu’à 15 000 € pour une borne à recharge ultra-rapide. Sachez également que le programme Advenir peut prendre en charge jusqu’à 80 % des frais de modernisation d’un équipement de recharge existant, déclaré obsolète par la nouvelle réglementation.

Faut-il facturer le service ?

Facturer ou ne pas facturer, telle est la question ! Les deux sont envisageables. Décider de facturer sur l’argument d’un besoin d’amortir l’investissement important réalisé s’entend complètement, et est d’ailleurs largement pratiqué. On estime un amortissement réalisé sous deux ans, et donc un profit généré au-delà. Si le choix est fait de la facturation, il faudra qu’elle soit bien expliquée et visible sur la borne, comme à l’accueil et sur le site internet du site, avec le mode de tarification, au kW consommé, ou bien au forfait horaire, journée ou demi-journée. Dans ce cas, un badge pourra être mis à la disposition des touristes à leur arrivée.

A l’inverse, le pari peut être pris de miser sur l’attractivité des bornes de recharge en ne facturant pas la charge. Communiquer sur la mise à disposition de points de charge gratuits pour profiter pleinement de sa journée loisirs peut être un parti pris, en axant l’affichage sur la démarche écoresponsable du site, son engagement pour l’environnement, et la qualité des services apportés.

Le choix doit se faire au cas par cas, selon le site. Un parc de loisirs attire des clients parfois de tout l’hexagone ou plus. Qu’il soit équipé de bornes de recharge est une attente, même un réel besoin pour les touristes. En revanche, ceux-ci n’attendent pas nécessairement la charge gratuite, et sont tout à fait enclins à inclure les frais de recharge dans leur entrée de parc.

Dans le cas d’un lieu touristique où l’on pose son véhicule pour une balade, la réflexion peut être légèrement différente. La facturation assurera des charges courtes avec des utilisateurs soucieux de ne pas déborder du temps imparti. Mais cela peut finalement apporter un effet contre productif, avec des touristes à la montre. Ici, la charge gratuite sera peut-être préférable. C’est un choix à faire qui n’appartient qu’au site qui implante les IRVE. Peut-être doit-il s’opérer selon ce que propose la concurrence, à proximité ou en pratique générale.