Borne de Recharge

Comparateur de wallbox et bornes de recharge pour trouver le meilleur prix

Franchir le pas de l’e-mobilité n’est pas si évident. Loin de mettre en doute l’authentique et incontestable volonté de s’inscrire dans cette transition énergétique, poussée par une conscience écologique tendant tout logiquement à réduire l’empreinte carbone de nos déplacements quotidiens, le coût que représentent l’achat du véhicule et son système de recharge pèse encore lourd sur le budget des ménages, des entreprises et des acteurs publics. Avant de choisir, mieux vaudra s’aider des comparateurs en ligne pour faire le meilleur choix de wallbox au meilleur prix. Voici pourquoi, et comment faire.

Tour d’horizon des bornes de recharge accessibles sur le marché

Avec des ventes de véhicules électriques en augmentation de 150 % chaque année, les bornes de recharge disponibles sur le marché suivent cette même expansion. Plus d’une vingtaine de fabricants différents se sont positionnés sur ce crédo florissant, et pour chacun, plusieurs modèles sont commercialisés, du plus simple au plus perfectionné. Impossible de tous les citer, mais intéressons-nous plutôt au type de bornes et à leur puissance respective.

Il existe les wallbox à charge lente, à usage privatif, de 3,7 ou 7 kW. Toujours à usage privatif voire professionnel, on trouvera les bornes semi rapides ou rapides, de 11 ou 22 kW. Au-delà, on passera sur de la charge ultra rapide, de 50 kW ou plus, uniquement destinée à un usage professionnel ou public. La puissance choisie dépendra avant tout de la capacité de charge de la batterie du véhicule. Mieux vaudra adapter la borne en fonction, au risque d’investir dans un modèle extrêmement performant, donc plus onéreux, pour un véhicule qui ne recevra que la puissance que sa batterie est capable d’absorber.

La technologie de la borne impactera également le coût et influencera le choix de l’acheteur. Certaines d’entre elles permettent de suivre la consommation électrique en temps réel, de programmer la charge sur les créneaux d’heures creuses, de recourir au délestage qui régule la puissance soutirée par la borne selon la puissance disponible sur le réseau, ce qui évite la surcharge électrique, etc. Certaines bornes sont même dites intelligentes, et proposent de contrôler le flux d’énergie dispensé lors de la recharge, selon l’état de charge de la batterie, et selon le nombre de véhicules branchés s’il s’agit d’un parking collectif. Les « décisions » prises par la borne le seront de manière totalement automatisée, sans que l’intervention humaine ne soit nécessaire.

Comparer pour s’équiper au meilleur prix

Le coût d’une borne peut varier du simple au décuple selon sa puissance, sa technologie, ses options, sa marque, etc. Chaque utilisateur posera donc des critères qui lui sont propres, selon l’utilisation qui sera faite de la borne, le besoin, plutôt de courte durée ou sans limite, en partage ou individuel, etc. En d’autres termes, la wallbox idéale de l’un ne sera pas celle de l’autre. Pour bien choisir, il est donc essentiel de prendre le temps de comparer les modèles. Voici les procédés habituels qui fonctionneront pour tout achat :

  • Consulter les avis clients : Désormais avec Internet, les clients ne sont pas en reste lorsqu’il s’agit de commenter leur achat, et principalement s’ils ont décelé quelques failles. Il sera bon de jeter un œil aux avis clients des sites de fournisseurs ou aux forums d’échanges entre particuliers pour se faire un premier avis ;
  • Le bouche à oreille : Le véhicule électrique et sa borne de recharge associée se développent de plus en plus. Il ne sera pas rare qu’un voisin, un ami, un cousin ou un collègue ait équipé son domicile et soit en mesure de vous donner quelques tuyaux, ne serait-ce que savoir s’il est satisfait de son investissement.

Ces deux techniques sont évidemment à essayer sans se priver, cela n’engage à rien de consulter des avis d’utilisateurs. En revanche, il faudra les jauger avec recul et analyse. Autrement dit, essayer de juger avec objectivité des commentaires totalement subjectifs. Evidemment, les avis d’internautes sont parfois dénués de bonne foi, exagératifs et éloignés de la réalité. Prendre la tendance des avis est une bonne chose, mais s’y fier totalement pour faire son choix n’est peut-être pas la meilleure solution pour choisir l’équipement le plus convenable. Deux autres méthodes donc :

  • Contacter un installateur ou un fournisseur : Qui de mieux placé qu’un expert de l’installation d’infrastructures de recharge pour véhicule électrique (IRVE) pour vous conseiller ? Il saura vous alerter sur certains points, vous donner des conseils et avis, et même vous proposer de se déplacer pour étudier ensemble la meilleure solution ;
  • Demander l’avis du constructeur : Avant d’investir dans une borne, il a fallu investir dans un véhicule électrique. En connaissant la capacité de charge de sa batterie, le constructeur qui vend son véhicule sera en mesure de donner conseil quant au type de borne de recharge à envisager, et ceux à éviter.

Ces deux techniques sont bien plus salvatrices que les deux premières. Toutefois, ici encore, il sera difficile de recueillir un avis totalement objectif. En effet, l’installateur, le fournisseur d’énergie ou le constructeur ont probablement des partenariats avec des fournisseurs de bornes de recharge, donc il y a fort à parier qu’ils orienteront leurs conseils vers l’un des modèles de leur partenaire. Alors comment faire pour se faire son propre avis, objectif et désintéressé ?

Le comparateur en ligne ! Il est l’outil indispensable pour faire son choix. En moins de 2 minutes, il étudie les critères de recherche renseignés et propose un comparatif des bornes au meilleur prix. Accessible de partout, 24h/24 et 7j/7, il propose un service totalement gratuit, sans obligation ni d’achat ni d’engagement quelconque.

Le comparateur mettra en avant trois points essentiels :

  • La présentation générale: fabricant, durée de garantie, pays de fabrication, normes européennes, lieu d’achat, puissance délivrée, prix, etc.
  • La technologie intégrée: gestion à distance, contrôle d’accès, pilotage énergétique, etc.
  • Les points forts et points faibles de chaque modèle.

L’intérêt du comparateur est triple. D’abord, il permet de se faire un avis des tendances, et de cibler les modèles les plus adaptés à son besoin, en utilisant les filtres de sélection : par prix, par popularité, par pertinence, par puissance, etc. Il permet aussi de se faire une idée du budget à prévoir selon la puissance de charge nécessaire à son véhicule, et selon l’utilisation. Enfin, il présente les options envisageables sur la borne, ce qui facilite le choix, et oriente le client novice dans les options qu’il jugera peut-être gadget, et celles dont il percevra l’utilité pour son confort d’usage.

Déduire du prix les aides incitatives de l’Etat

Pour favoriser la transition écologique, l’Etat incite à l’achat de véhicules électriques par un coup de pouce financier. Aussi, l’acquéreur de ce type de véhicule peut prétendre à bénéficier des aides suivantes.

  • Le bonus écologique: Son montant peut s’élever jusqu’à 6 000 € pour un particulier, et 4 000 € pour une personne morale, dans la limite de 27 % du coût d’acquisition du véhicule dont le prix devra être inférieur à 45 000€ ;
  • La prime à la conversion: Aussi appelée superbonus écologique, son montant est de 2 500 € pour l’achat d’un véhicule électrique, qui peut être doublé sur conditions de ressources. Elle ne peut être attribuée qu’en échange du rebut d’un véhicule trop polluant (immatriculé avant 2011 pour un diesel, et avant 2006 pour un essence) ;
  • Le crédit d’impôts: Il peut représenter jusqu’à 75 % du prix de l’équipement de recharge (fourniture et pose) dans la limite de 300 € ;
  • La prime ADVENIR (Aide au Développement des Véhicules Electriques grâce à de Nouvelles Infrastructures de Recharge) est une aide financée par le dispositif CEE (Certificats d’Economie d’Energie), qui couvre les coûts de fourniture et d’installation de point de recharge à hauteur de 50 % pour le résidentiel collectif avec un plafond HT fixé à 960 € pour une solution individuelle, 1 660 € pour une solution partagée, et 8 000 € pour un système collectif. Pour favoriser les flottes privées électriques, elle s’applique également aux entreprises qui souhaitent investir dans des installations de recharge sur leur parking privé à destination de leur flotte à hauteur de 30 % de l’investissement HT.

Précisons enfin que ces aides sont octroyables à la seule condition de faire intervenir un électricien certifié IRVE pour installer son équipement de recharge. Il est le seul habilité à effectuer ce type d’intervention. La certification obtenue après une formation continue théorique et pratique, et contrôlée annuellement, est la seule reconnue par l’Etat, qui souhaite ainsi favoriser le développement du réseau privé de recharge pour accélérer la transition énergétique par des aides incitatives.