Borne de Recharge

Quel est le coût d’installation d’une wallbox ou borne de recharge ?

Avec l’achat d’un véhicule électrique, l’utilisateur peut choisir d’installer une borne de recharge à son domicile. Compte tenu de l’étendue actuelle du réseau de bornes publiques encore trop maigre à ce jour, bien qu’en développement permanent, elle se trouve être une solution de confort tangible pour le propriétaire du véhicule. L’installation de ce dispositif représente un coût, tant dans la fourniture, que l’éventuelle remise aux normes du tableau électrique, jusqu’à son entretien.

Pourquoi faire installer une wallbox à domicile ?

Les bornes de recharge publiques ou semi-privées se développent de plus en plus, mais nombreux sont ceux qui optent pour le système de recharge à domicile, d’abord pour le confort qu’il apporte, mais aussi pour les avantages fiscaux dont il permet de bénéficier.

Pourquoi faire le choix de la wallbox ?

Trois types de prises existent pour recharger son véhicule à domicile : la prise classique, la prise renforcée, et la wallbox. Voici leurs caractéristiques.

  • La prise classique: Toute prise domestique classique peut recharger un véhicule électrique. Cependant, il est plutôt déconseillé de le faire, et on comprend aisément pourquoi. Imaginez la puissance nécessaire de charge à un véhicule tel que celui garé devant chez vous, et comparez-la au type d’appareils que vous pouvez brancher habituellement. Sans surprise, le risque de surchauffe ou de surcharge est trop important pour risquer d’en faire son mode de recharge habituel. La prise classique peut cependant être un bon moyen de recharge temporaire ou d’appoint.
  • La prise renforcée: Elle est assez répandue au sein des foyers. Visuellement, elle ne présente pas de différence avec la prise domestique classique. C’est sur la puissance et la sécurité que tout se jouera. La prise renforcée offre une recharge plus efficace car plus rapide et plus puissante, et plus sécurisée en limitant largement le risque de surtension.
  • La wallbox: Il s’agit non plus d’une prise mais d’un boîtier, plus moderne, design, sécuritaire et puissant. Pour en tirer grossièrement les avantages, la wallbox présente une puissance de recharge bien plus efficace, des options notamment de contrôle à distance, des avantages financiers de l’Etat, et enfin la garantie d’une sécurité au quotidien et d’un confort indéniable.

Pour dresser un bilan de ces trois présentations, on conviendra assez aisément que la prise classique ne peut être une solution de charge pérenne et quotidienne. On la relayera donc au rang de dépannage au besoin. En revanche, le choix d’une prise renforcée ou d’une wallbox peut se discuter. La première est moins puissante, mais moins onéreuse et assure la charge du véhicule de façon sécurisée. La seconde peut être bien plus puissante, évidemment plus chère en termes de fourniture et d’installation. Le choix peut s’opérer selon le véhicule et le type de trajets effectués. L’un des gros avantages de la borne de recharge est le soutien financier de l’Etat qui, toutes aides cumulées, rend le comparatif financier plutôt serré.

La borne à domicile pour un quotidien serein

Disposer de sa propre wallbox est un confort loin d’être négligeable. Aujourd’hui, bien qu’il se densifie, le réseau national compte environ 45 000 bornes de recharge publiques pour plus de 600 000 véhicules rechargeables qui circulent, soit environ une borne pour 13 véhicules. Tant que le réseau peine un peu à se déployer, autant dire que le choix est plutôt évident pour celui qui a la possibilité de faire installer un système de recharge chez lui.

La wallbox offre un confort quotidien, permettant de recharger son véhicule durant la soirée ou la nuit, pour la retrouver avec une batterie à 100 % le lendemain. A titre estimatif et comparatif, le prix au kilomètre d’une voiture électrique rechargée à domicile est environ trois à quatre fois moins élevé que celui d’un véhicule thermique. Le coût sur les bornes publiques étant généralement doublé, le gain sera par déduction divisé par deux.

Sachez que, si la question ne se pose pas pour le propriétaire d’un bien individuel, le copropriétaire comme le locataire peuvent également choisir d’équiper leur parking d’une borne de recharge, avec l’accord de la copropriété pour le premier, et du propriétaire pour le second.

Les aides de l’Etat

Pour favoriser la transition écologique, l’Etat incite à l’achat de véhicules électriques par un coup de pouce financier. Aussi, l’acquéreur de ce type de véhicule peut prétendre à bénéficier des aides suivantes.

  • Le bonus écologique: Son montant peut s’élever jusqu’à 6000 € pour un particulier, et 4000 € pour une personne morale, dans la limite de 27 % du coût d’acquisition du véhicule dont le prix devra être inférieur à 45 000€.
  • La prime à la conversion: Aussi appelée superbonus écologique, son montant est de 2 500 € pour l’achat d’un véhicule électrique, qui peut être doublé sur conditions de ressources. Elle ne peut être attribuée qu’en échange du rebut d’un véhicule trop polluant (immatriculé avant 2011 pour un diesel, et avant 2006 pour un essence).
  • Le crédit d’impôts: Il peut représenter jusqu’à 75 % du prix de l’équipement (fourniture et pose) dans la limite de 300 €.

Quels coûts pour l’installation de sa wallbox ?

L’installation d’une borne de recharge représente un coût relatif, qu’il convient de mesurer avec l’achat du véhicule électrique, l’un n’allant pas vraiment sans l’autre. Plusieurs postes de dépenses sont à penser, des frais d’achat du boîtier de charge à ceux de l’installation, en passant par l’entretien du système installé. Rassurez-vous toutefois, ces coûts seront rentabilisés par le très faible budget de recharge du véhicule et de son entretien en comparaison d’un passage à la station service ou au garage.

Le prix d’achat du véhicule

Avant de parler de borne de recharge, il faut évidemment aborder le tarif d’achat du véhicule électrique en lui-même. On estime qu’un véhicule électrique neuf coûte aujourd’hui entre 23 000 et 41 000 €. Du simple au double donc, selon s’il s’agit d’une petite citadine classique ou d’un modèle plus puissant et plus autonome. Evidemment, on peut avoisiner les 80 à 90 000 € pour un modèle comme la Tesla, pour des prestations similaires aux véhicules thermiques. A ces tarifs ne sont pas déduits les aides à l’achat d’un véhicule électrique proposées par l’Etat.

Le coût de fourniture et/ou d’installation

Installer une wallbox à son domicile représente un coût, qui dépendra de divers facteurs. La pose simple de la borne de recharge peut environner les 300 à 600 €, comprenant la pose, le tirage de ligne et la mise en place d’une protection électrique. Ces frais peuvent augmenter s’il faut creuser une tranchée, si le système électrique est trop vétuste, etc. Rappelons-le, le crédit d’impôt peut prendre en charge jusqu’à 75% de ce tarif, et 300 € maximum.

En ce qui concerne la borne en elle-même, elle peut varier de 300 € pour une puissance de 4.6 kWh à 1500 € pour 7.4 kWh, et bien au-delà pour des bornes de recharge plus rapides.

Le coût de charge du véhicule

Assurément, le moyen le plus économique pour recharger son véhicule électrique est la wallbox. A titre indicatif, on estime qu’une batterie de 50 kW peut être rechargée totalement pour environ 8 à 10€. Ce n’est qu’un exemple qui dépend aussi de la voiture chargée, mais voici en réalité le calcul simple à faire. Il suffit d’estimer la consommation du véhicule, qui va généralement de 12 à 20 kW/100 km, puis de la multiplier par le tarif au kWh en heures pleines, soit environ 0.146€ le kWh, ou bien en heures creuses, soit environ 0.125€ le kWh, selon le moment de charge. Sachez que le tarif du kW sera le même, que ce soit pour brancher votre grille-pain ou votre véhicule. On peut estimer un bon allant de 25 à 100 € par an sur la facture globale d’électricité du logement.

Astuce : Un bon moyen d’économiser sur la facture d’électricité ? Brancher sa voiture en heures creuses, soit la nuit. Les wallbox peuvent disposer d’une option permettant de programmer le début de charge pour ne la débuter qu’à compter du tarif réduit. Un moyen de pousser l’action écologique jusqu’au bout ? Installer un système de recharge solaire pour une autoconsommation électrique.

Le coût de l’entretien

La borne de recharge nécessite un entretien par un électricien agréé IRVE tous les deux ans maximum. Cet entretien consiste en la vérification du bon fonctionnement des organes de coupure et au dépoussiérage de la carte électronique et des composants. Il faut compter 100 € tout au plus pour 1h de prestation. Des contrats d’entretien peuvent être souscrits.

En ce qui concerne le coût d’entretien du véhicule électrique, il est largement réduit en comparaison de celui des véhicules thermiques. L’entretien du moteur est moindre puisqu’il n’y a quasiment pas de refroidissement, de graissage et donc d’éléments d’usure (vidange, filtres, échappement). Ne reste que l’entretien courant du châssis, du freinage, des suspensions, des pneumatiques et de la direction. Egalement, selon qu’il s’agisse d’un achat, ou bien d’une location longue durée (LDD) ou d’une location avec option d’achat (LOA), les frais sont différents.

La batterie, si elle est comprise dans le prix d’achat du véhicule, peut coûter de 4 à 6000 € si elle devait être changée. Si la batterie est louée, le prix d’achat du véhicule est diminué d’autant, et l’intervention sur celle-ci ne génère pas de frais pour l’acquéreur. En revanche, la location coûtera mensuellement entre 60 et 150 € selon le véhicule. Notons que la durée de vie de la batterie peut varier entre 200 000 et 500 000 km, selon le modèle et l’utilisation faite.