Borne de Recharge

Borne de recharge et wallbox 7,4 kW : caractéristiques et prix

Moderne, pratique, sécurisée, la borne de recharge à domicile a déjà séduit plus de 90 % des acquéreurs de véhicule électrique. Si le choix de la wallbox va donc souvent de pair avec celui du véhicule, le choix de sa performance ne doit pas être fait au hasard. La borne 7,4 kW est la plus répandue sur le marché de l’équipement aux particuliers. Voici ses caractéristiques et son prix.

Les caractéristiques de la wallbox 7,4 kW

La borne 7,4 kW est le meilleur compromis qu’il soit sur un équipement à domicile. Elle allie parfaitement le duo qualité / prix, avec un équipement performant, suffisant, et raisonnable. Présentons-la en quelques points essentiels :

  • Du courant monophasé: Il permet la charge lente à semi-rapide uniquement, à l’inverse du courant triphasé, trois fois plus rapide. Toutefois, l’utilisation chez un particulier ne nécessite pas obligatoirement de courant triphasé, sauf véhicule électrique puissant. Le véhicule citadin se contentera aisément du monophasé ;
  • Prise de 230 V / Ampérage borne de 32 A: Les Volts (V) mesurent la tension alors que les Ampères (A) mesurent l’intensité électrique, autrement dit le débit de courant électrique envoyé lorsque l’on branche la borne au véhicule. En les multipliant, on obtient les Watts (W), qui correspondent à la puissance de la borne (230 x 32 = 7360 W, ou 7,4 kW) ;
  • 35 km d’autonomie récupérés par heure de charge. Sans être énorme, cette performance sera bien suffisante pour un trajet quotidien. Elle sera donc préférée des équipements individuels. Les bornes à usage collectif nécessiteront probablement un peu plus de puissance ;
  • Une compatibilité maximale: La borne 7,4 kW présente l’avantage d’être compatible avec la majorité des véhicules rechargeables. Les modèles de véhicules électriques récents plus performants sont équipés d’une pompe à chaleur qui assure 50 % d’économie d’énergie, le chauffage étant très énergivore. D’autres sont équipés de chargeur embarqué monophasé ainsi capable de se brancher à la borne 7,4 kW. Ainsi, les véhicules hybrides, comme les 100 % électriques citadins à petite capacité de charge, et même les modèles plus modernes et plus puissants peuvent y trouver leur compte. Si le choix de la borne doit s’anticiper sur plusieurs années, avec un possible changement de véhicule, la borne 7,4 kW sera l’un des meilleurs choix.

Pourquoi faire installer une wallbox 7,4 kW ?

Avant de parler de sa puissance, il convient de répondre à la question « Pourquoi faire installer une wallbox ? ». La borne de recharge à domicile séduit la majorité des acquéreurs de véhicules électriques, par le confort qu’elle procure. Le réseau public d’infrastructures de recharge progresse et se densifie, et l’objectif de 7 millions de points de charge publiques d’ici à 2030 est atteignable grâce à l’intensification des installations et des aides de l’Etat favorisant l’implication de tous les acteurs, autant les collectivités que les commerces ou les entreprises. Néanmoins, la progression de l’électrique reste à deux vitesses, avec un parc écomobile grandissant et un parc public de recharge qui reste encore à ce jour en dessous des besoins réels actuels et évidemment futurs. Aussi, la borne de recharge est l’équipement devenu presque indissociable du véhicule électrique.

Plusieurs puissances existent, de 3,7 à 22 kW chez les particuliers, chacune correspondant à un besoin, à une attente. La wallbox 7,4 kW doit être choisie selon divers critères :

  • Le type de véhicule: Les véhicules 100 % électriques disposent généralement d’une capacité optimale de stockage, avec des puissances de batterie variables. En revanche, bien souvent, les véhicules hybrides rechargeables disposeront d’une petite capacité de stockage d’énergie. Aussi, certains véhicules peuvent être très rapidement chargés à pleine capacité, sans pour autant disposer d’une autonomie électrique très puissante, mais soit partagée avec l’énergie thermique, soit de petite puissance donc ne nécessitant pas une capacité de charge énorme. Dans ce cas, il est inutile d’opter pour une borne d’une puissance optimale, et la wallbox 7,4 kW fera parfaitement l’affaire !
  • L’utilisation du véhicule: La performance ultime n’est pas toujours une priorité. La borne 7,4 kW apporte environ 35 km d’autonomie par heure de charge. Si l’on est loin des 100 km proposés par la borne 22 kW, cette faible performance pourra toutefois amplement suffire dans le cas d’une utilisation comme véhicule d’appoint, pour la petite course ponctuelle ou le court trajet quotidien.
  • Le contrat d’électricité: La puissance souscrite dans le contrat d’électricité se compte en kVA (kilovoltampères). Il s’agit de la capacité du compteur électrique à supporter la consommation électrique de l’ensemble des appareils branchés simultanément. L’avantage d’une borne de petite puissance est qu’il ne sera pas nécessaire d’augmenter son contrat d’électricité, donc une forme d’économie car plus la puissance du contrat souscrit est importante, plus la facture l’est également. A priori, un contrat de 9 kVA, ce qui est le plus fréquent, devrait suffire.
  • Le budget: Sans surprise, plus elle est performante, plus elle est onéreuse. Selon le budget déjà dédié à l’acquisition du véhicule électrique, une borne de milieu de capacité pourra être le parfait compromis.

Quel coût pour une borne 7,4 kW ?

La fourniture et l’installation d’une borne 7,4 kW avoisinera les 1200 € à 1500 € TTC. Les tarifs peuvent évoluer selon la marque de la borne choisie, les options souscrites et notamment le contrôle à distance avec l’appairage nécessaire entre équipements connectés, et enfin les contraintes techniques d’installation comme la remise aux normes du compteur électrique, la longueur de câble entre ce dernier et la borne, selon qu’elle soit installée en intérieur ou en extérieur, etc.

L’installation devra être réalisée par un électricien certifié IRVE (Infrastructure de Recharge pour Véhicule Electrique). Cette qualification est décernée par l’un des deux organismes certificateurs nationaux Qualifelec ou Afnor, reconnaissant à l’installateur le niveau d’expertise, les compétences et l’expérience nécessaires pour installer les points de charge en parfaite sécurité et dans le respect des normes en vigueur. Seule son intervention permettra de prétendre aux aides de l’Etat auxquelles l’installation de la borne de recharge est éligible.

Les aides de l’Etat pour s’équiper d’une borne de recharge

Pour favoriser la transition énergétique par l’écomobilité, l’Etat a mis en place une série d’aides visant à faciliter l’accès aux véhicules électriques et à son système de charge. Conscient que le réseau public de charge ne propose pas encore à ce jour un service pleinement satisfaisant, l’Etat a dédié des aides aux équipements privatifs, pour que le point de charge ne soit pas un frein à l’acquisition du véhicule électrique.

  • Un crédit d’impôt pouvant aller jusqu’à 75 % de l’investissement nécessaire à l’acquisition d’un point de recharge et à son installation, plafonné toutefois à 300 € HT par équipement, sous réserve de l’intervention d’un électricien IRVE ;
  • La prime ADVENIR est une aide financée par le dispositif CEE (Certificats d’Economie d’Energie), qui couvre les coûts de fourniture et d’installation de point de recharge en habitat collectif ou sur des parkings d’entreprise. Le programme Advenir ne s’adresse donc pas aux pavillons particuliers. La prime est fixée à hauteur de 50 % pour le résidentiel collectif avec un plafond HT fixé à 960 € pour une solution individuelle, 1660 € pour une solution partagée, et 8000 € pour un système collectif. Elle couvrira jusqu’à 30 % de l’investissement HT des parkings privés d’entreprises à destination de leur flotte ou de celle de leurs employés. Toutefois, la borne 7,4 kW ne sera pas la borne préférée des entreprises, nécessitant une performance de charge accélérée ;
  • Une TVA à 5,5 % (au lieu de 20 %) est accordée pour tout travaux en faveur de la performance énergétique, dont l’installation des IRVE fait partie.

Sachez enfin que le droit à la prise a été clarifié, permettant à tout occupant d’un immeuble, qu’il soit propriétaire ou locataire utilisateur d’un véhicule électrique ou désirant le devenir, de demander à installer à ses frais une borne de recharge sur une place de parking de la copropriété. Plus d’¼ des logements du parc national se trouve en copropriété. C’est dire tout l’enjeu de faciliter et d’alléger la procédure d’installation de bornes de recharge sur un lieu collectif où des solutions partagées peuvent être mises en place, pour des frais mutualisés.

Dans la même optique, la clarification de sa procédure oblige les syndics de copropriété à inscrire le sujet à l’ordre du jour des assemblées générales de copropriétaires, dans le but de les sensibiliser à l’écomobilité et de lever les freins du commun pour en faire une opportunité collective, proportionnée et intelligente.